Peu avant les élections fédérales 2019 la Rédaction du Temps m’a proposer de sillonner la Suisse afin de répondre à la question suivante: 

Les différents paysage – géographiques voir géologiques – de la Suisse ont ils une influence sur la façon dont les populations qui y résident ont de voter. Un peu comme aux Etats Unis où la terre des immenses espaces centraux où les embruns des côtes maritimes sembleraient façonner la manière d’envisager la vie et les lois.
La Suisse est trop petites pour que – par exemple – même les plus profondes vallées fassent oublier la que la ville est proche. Il n’est pas rare q’un simple virage nous révèle un monde paradoxal à celui, pourtant bien ancré laissé il y a quelques centaines de mètres. Restent toutefois, d’un paysage à l’autre des manières très différentes de penser la cité d’urbaniser de se rassurer et d’imaginer l’avenir. L’endroit où l’on consoliderait les certitude pour autant qu’on oublie vite ce qu’on à laisser juste avant le dernier virage.

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google