Hommages à Johnny, Paris

Depuis des années je me suis promis deux choses: 
Le jour de la mort de Johnny, monter à Paris afin de faire un reportage sur ses fans réunis afin de lui rendre hommage et le jour de la mort de Renaud ( si je suis toujours là ) monter à Paris afin de lui dire au revoir, tant j’aime tendrement le personnage.  
Le titre de mon reportage pourrait être: « Le crépuscule des rebelles »
Rebelles maintenant surannés qui à travers cette disparition pourraient voir leurs dernières illusions fondre comme un glaçon dans un verre de whisky, eux qui furent les premiers adolescents de l’histoire. 
Les « trente-glorieuses » sont, plus que jamais loin de nous et c’est peut-être aussi elles qu’on pleurait ce samedi à Paris. 
Je me suis efforcé de faire des images avec ce parti-pris. 
Des images évocatrices de la fin d’un monde.